Un métier hors normes

gebe
Photo : Josée Houle
9 décembre 2019

Un métier hors normes

gebe
Photo : Josée Houle
9 décembre 2019

véronique gagné

Un métier hors normes

Rédaction : C. Fortier
Photo : Josée Houle
Concept : L'Artis
Partager sur Facebook:

BELOEIL | DÉCEMBRE 2019

La rockeuse jeunesse Atchoum fait chanter les enfants, et leurs parents, depuis maintenant plus de 20 ans. Derrière le personnage se cache Véronique Gagné, artiste originale, musicienne avant tout, comédienne de métier, humoriste à ses heures et entrepreneure dans la vie!

C’est surtout l’improvisation qui a mené cette Gaspésienne d’origine à la scène. C’est aussi grâce à cela que le personnage d’Atchoum est entré dans sa vie. « Je faisais de l’impro avec une dame qui travaillait comme clown et elle semblait toujours dans le jus donc je lui ai proposé de l’aider », explique celle qui a étudié en théâtre.

La tâche consistait principalement à amuser les enfants lors de fêtes. « Dans ma tête, c’était seulement un à côté, un job étudiant, et j’aimais bien essayer toutes sortes de choses. Je trouvais que c’était payant, j’avais le sens du comique et j’aimais beaucoup les enfants. »

Ne faisant d’abord que de l’animation, peu à peu, Véronique a eu envie de développer son personnage. Atchoum a pris de plus en plus de place dans sa carrière artistique. Le personnage s’est ensuite imposé avec sa musique. Très vite, les gens ont voulu en entendre plus et ont demandé un album.

Dix ans plus tard, l’artiste a un nom reconnu dans le domaine jeunesse et en est maintenant à sept albums, quatre films, six livres, en plus des autres produits dérivés et des nombreux spectacles.

« Au théâtre, j’ai participé à des productions plus expérimentales. Je n’ai jamais fait de rôle banal, peut-être en raison de mon casting qui fait moins jeune première. Je jouais davantage la femme battue, ce qui m’amenait à faire des trucs qui sortent de l’ordinaire. Donc, pour moi faire un métier hors normes, la vie me l’imposait sans le vouloir. »

Entrepreneure

Véronique Gagné dirige elle-même ses projets par l’entremise de sa maison de disque, Les Productions Inattendues, et de son entreprise de production de spectacles, INÈS productions.

« Dans toute ma vie artistique, je me suis fait produire une fois et l’expérience n’a pas été super géniale. Quand tu fais du jeunesse, l’autoproduction est souvent de mise parce que c’est un milieu spécialisé et qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs. Quand tu te lances là-dedans, il faut que tu te donnes à 100% sinon c’est très difficile de pouvoir bien en vivre », explique Véronique.

Ce qui est toutefois positif dans le fait de gérer sa propre carrière est qu’elle peut avoir le plein contrôle sur sa création. « C’est génial, mais c’est beaucoup de stress par contre. On prend des risques et on y croit fort. J’ai hâte de voir ce qui va se passer pour la suite. Cependant, je pense que je suis capable de dire que jusqu’à maintenant, j’ai eu du flair. »

Comment a-t-elle développé ce sens entrepreneurial? « Je suis vraiment loin d’avoir été guidée par ce type d’entourage familial. Je pense que c’est au niveau universitaire, quand nous avons commencé à faire notre projet de fin d’études. On ne nous donnait pas tous les morceaux du casse-tête, il fallait les créer nous-même, comme un entrepreneur, et j’aimais beaucoup cela, alors que je me reconnaissais moins dans les cours de gestion artistique pur et dur », raconte l’interprète d’Atchoum.

Un duo improbable

Le nouveau projet qui la rend fière est son album Ça promet! en duo avec l’auteur-compositeur-interprète Pépé et sa guitare. Il est paru le 8 novembre dernier. Bien que l’association semble plutôt improbable, Véronique souligne que Pépé, de son vrai nom Philippe Proulx, écrivait déjà des chansons pour elle.

« Ce que j’aime faire dans mon métier, c’est réinventer la roue, donc je sors un album avec un punk-rockeur! Quand je lui ai proposé, il a tout de suite embarqué. Je crois que tous les publics, autant le mien que le sien, vont aimer. »

Véronique fonde beaucoup d’espoir dans cette collaboration. Ces dernières années, plusieurs artistes jeunesse ont lancé la serviette étant donné la multiplication des plateformes qui offrent aux consommateurs l’occasion de se divertir chez eux plutôt que dans une salle de spectacle. Atchoum continue toutefois de s’accrocher tout en offrant quelque chose de différent.

Pour ce qui est de la tournée découlant de l’album avec Pépé, une dizaine de dates sont déjà prévues et d’autres devraient s’ajouter. La mise en scène sera quant à elle assurée par Philippe Laprise. « Ce sera un vrai spectacle de musique. Ça va tellement me faire du bien. Je crois que j’y rêvais en cachette! »

Quelques idées-cadeaux » ICI

 

 

 

cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail