THE CRANBERRIES - L'ARTIS

THE CRANBERRIES

gebe
5 mai 2019

THE CRANBERRIES

gebe
5 mai 2019

in the end

THE CRANBERRIES

Rédaction : André Gauthier | Les disquaires Sunrise
Partager sur Facebook:

Suivant la mort tragique de Dolores O’Riodan il y a près d’un an, les membres de Cranberries ont décidé d’honorer la mémoire de celle-ci en complétant ce qui devait devenir le 7e album du groupe. Peu de temps avant son décès, O’Riordan avant terminé l’enregistrement des voix pour cet album et avait aussi prévu de faire une apparition sur la reprise de Zombie, par le groupe Bad Wolves (le destin en décida autrement).

 

Un peu comme Queen, les membres des Cranberries ont décidé de demander l’accord de la famille afin de leur permettre de sortir l’album In the End. Et c’est un album réussi. Bien sûr, la voix particulière de la chanteuse est tout aussi efficace qu’a ses débuts il y a déjà 30 ans. Dès les premières notes d’All Over Now, on reconnait la voix de la chanteuse irlandaise. Typiquement fidèle au son du groupe, le disque enchaîne les mélodies accrocheuses, comme sur Catch Me If You Can, une pièce qui n’est pas sans rappeler la ligne de basse de Zombie, le plus grand succès du groupe paru en 1993.

 

Ce qui frappe aussi avec ce disque, ce sont les textes annonciateurs des problèmes psychologiques de la chanteuse et ses difficultés à marier vie familiale et vie artistique. Sur The Pressure et Wake Me When It’s Over, elle nous parle de cette pression qu’elle semblait ressentir. Ce qui est surprenant sur ce disque, c’est que malgré des textes qui peuvent sembler servir de testament, c’est un album plutôt rythmé que nostalgique.

 

Probablement leur meilleur depuis les 10 dernières années, In The End se veut le dernier album parfait pour une chanteuse qui aura su laisser sa marque dans le milieu de la musique. Ce qui est triste c’est qu’elle ne soit pas là pour entendre le résultat final.

 

cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail