La musique sans prétention

gebe
Photo : Andréanne Lupien
9 avril 2019

La musique sans prétention

gebe
Photo : Andréanne Lupien
9 avril 2019

WOODEN BATHTUB

La musique sans prétention

Rédaction : C. Fortier
Photo : Andréanne Lupien
Partager sur Facebook:

SHERBROOKE | AVRIL 2019

Le groupe Wooden Bathtub est né de l’initiative du chanteur et guitariste Miguel Turgeon. Ce dernier a participé à plusieurs projets musicaux avant de prendre la décision de créer le sien.

«À un moment donné, je me suis mis à écrire ma propre musique. Je m’amusais à créer des trucs, seul, avec un programme vraiment cheap! Dans mon entourage, il y avait des gens qui me disaient c’est bon ce que tu fais, tu pourrais avoir ton band. J’ai finalement décidé d’aller de l’avant en 2016», explique le musicien.

Il a alors demandé à trois amis de se joindre à lui, soit Gabriel Messier à la basse, Alexis Rousseau aux claviers et Rafael Poggetti à la batterie. Comme ils vivent tous dans des villes différentes, leur lieu de pratique se transporte de Montréal, à Sherbrooke et jusqu’à Bromont.

D’où vient le nom Wooden Bathtub? «Je cherchais un nom et je n’avais vraiment aucune idée. Je suis allé sur un site Web qui génère des noms de groupe à partir de mots clés. Un moment donné je suis tombé sur Bathtub et je me suis dit Wooden Bathtub! Il n’y a pas de signification, ça sonnait juste bien.»

Quand on lui demande de décrire la musique de son groupe, Miguel Turgeon avoue avoir de la misère à l’expliquer. «Je ne peux pas dire que c’est folk, mais je peux dire que c’est du rock alternatif, même si c’est assez vague comme style. Il y a des sons de indie, indie-rock, avec des influences trip-hop et du rock britannique du début des années 2000.»

Il identifie Radiohead comme principale inspiration. «C’est le cas de beaucoup de groupes d’aujourd’hui. J’ai aussi beaucoup écouté Coldplay et Patrick Watson. Pendant un certain temps, j’ai baigné dans le post-rock, d’où le côté planant progressif de notre musique. Ça m’a peut-être influencé à créer des chansons qui se développent plus lentement.»

La majorité des morceaux joués par le groupe sont créés par Miguel Turgeon et les autres membres y ajoutent ensuite leur touche personnelle. «Je suis bassiste de formation, mais je ne joue pas de la même façon que Gabriel. Je compose comment moi je le jouerais et lui il va le faire à sa façon. Les gars amènent des idées auxquelles je n’aurais pas pensé. En fin de compte, ils enrichissent les chansons.»

Pour les paroles, le musicien se dit très peu original! « J’aimerais bien écrire quelque chose de différent, mais malheureusement, ça tourne souvent autour de peines d’amour. Cependant, c’est toujours rempli d’espoir et jamais à s’ouvrir les veines! Ça parle aussi d’introspection et de travail sur soi.»

Wooden Bathtub a sorti en février un deuxième EP intitulé «Sleeping Outside» sur lequel on retrouve trois chansons. Le premier, «Everything you need», est paru en 2017. La création s’est beaucoup réalisée par temps perdu. Pour Miguel Turgeon, la prochaine étape serait de sortir un album et de vraiment s’y mettre même si c’est plus difficile en ayant chacun un emploi à temps plein. Il est aussi à la recherche d’un booker qui leur permettrait de jouer davantage.

«Dans un monde idéal, vivre de ma musique ce serait incroyable, mais je trouve ça un peu utopique en 2019 de se dire je mets toute mon énergie là-dedans et j’espère que ça fonctionne. Il y a tellement de groupes et d’offre en musique. Je le fais avant tout parce que j’aime ça, sans prétention. Je vais pousser le projet aussi loin que je peux. Au mieux, je vais en vivre, mais sinon je vais continuer pour le plaisir.»

 

Suggestions

en écoute

cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail