JOSH GROBAN

gebe
25 novembre 2018

JOSH GROBAN

gebe
25 novembre 2018

BRIDGES

JOSH GROBAN

Rédaction : André Gauthier | Les disquaires Sunrise
Partager sur Facebook:

Depuis le tout début de sa carrière professionnelle – qui remonte à 2001-, Josh Groban a su marier musique populaire et musique classique d’une main de maître. Suite aux succès de son premier album à l’époque, ainsi que de la pièce Closer, une idée de génie passe par la tête de Groban qui décide alors de proposer des duos avec des artistes déjà établis et plus âgés que lui. Cette idée géniale se transforma en succès. Ce fut alors le début d’une longue et belle carrière. 

Suite à son passage sur Broadway dans la pièce Natasha Pierre & the Great Cornet of 1812, il est revenu, en 2015, avec l’excellent Stages. Depuis, le paysage musical dans lequel Groban évoluait a quelque peu changé. Des vedettes telles qu’Adele, Sam Smith, Calum Scott – sans tous les nommer – tentent de suivre le chemin emprunté par Groban.  

Dans ce nouvel album, Groban nous offre un peu de tout ce qui a fait son succès. Son bagage classique est encore une fois d’une grande efficacité.  La pièce We Will Meet Again, un duo magique avec Andréa Boccelli et Musical Del Corazon mettant en vedette le virtuose de la guitare classique Vincente Amigo en sont deux exemples parfaits.

Groban parvient encore à nous entraîner vers côté pop, mais cette fois-ci, l’aventure est plus marquante qu’à l’habitude. Avec Granted, Bigger Than Us et Won’t Look Back, il nous offre ses chansons les plus mélodieuses qui nous accrochent dès la première écoute.

Bien sûr, une de ses plus grandes forces réside dans son choix de reprises et de collaborateurs. Accompagné d’une superbe chorale, sa version du succès de Simon & Garfunkel, Bridge Over Troubled Water, est très réussie. Il y a aussi le succès de Céline Dion, S’il Suffisait d’Aimer, qui est livré dans un français à point. Assurément la meilleure du lot, sa version de Run, grand succès du groupe écossais Snow Patrol, est sublime (il faut mentionner que la canadienne Sarah Mclachlan y prête sa voix). La dernière reprise est celle de Billy Joel,  She’s Always a Woman (que l’on retrouve seulement sur la version deluxe de l’album). Impossible de passer sous silence la superbe chanson 99 Years en duo avec Jennifer Nettles (du groupe country Sugarland), une des chansons marquantes de l’album. 

Avec Bridges, Groban réussit haut la main à faire le pont entre plusieurs styles musicaux sans toutefois tomber dans ses pièges et clichés. 

cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail