Infinie créativité au service de l’éphémère  - L'ARTIS

Infinie créativité au service de l’éphémère 

gebe
Photo : Martin Savoie
9 avril 2019

Infinie créativité au service de l’éphémère 

gebe
Photo : Martin Savoie
9 avril 2019

LORIE HAMEL

Infinie créativité au service de l’éphémère 

Rédaction : Kim Bélisle
Photo : Martin Savoie
Partager sur Facebook:

MONTRÉAL | AVRIL 2019

Très peu de peintres ont l’occasion de voir leurs toiles, leurs personnages, prendre vie devant leurs yeux. Ils s’animent et bougent avec grâce, interagissant au passage avec quelques chanceux. Lorie Hamel, la créatrice de ces instants surréalistes observe au loin et récolte cet émerveillement qui est pour elle, la plus grande récompense possible à son travail acharné.

Parce que c’est ce qu’elle répète : oui, elle est passionnée, mais c’est le travail qui l’a menée où elle est présentement. Il ne suffit pas d’aimer ce que l’on fait; il faut s’y jeter corps et âme. Il faut être dévoué à son art, complètement. Il suffit de la voir travailler pour comprendre à quel point peindre fait partie de son essence primaire.

D’ailleurs, elle raconte que dès son plus jeune âge, il n’y avait déjà pas d’autre option possible. Ses parents disent qu’elle « mangeait » du dessin et qu’un de ses premiers mots fut « crayon »; quand ton destin est tracé! Par contre, elle ne se limite pas au dessin, même que son parcours qui n’a rien de commun est complètement diversifié.

À l’Université, elle a fait de la gravure sur cuir. Puis, elle a travaillé le verre soufflé. Des arts qui lui permettaient de modeler son médium, selon l’inspiration qui l’habitait; un état d’esprit qu’elle retrouve dans le bodypainting.

La jeune artiste mentionne qu’elle ne se pratique jamais, même avant ses plus gros projets. La raison est bien simple : la pratique tue l’inspiration et la spontanéité. Elle préfère se nourrir de l’énergie du modèle, de la vibe de l’événement. Puis, elle crée. Un ballet débute, entre elle et son modèle. Le pinceau trace son chemin à sa guise, sans que Lorie n’ait son mot à dire. Elle le laisse raconter et illustrer l’âme du personnage qui naît, sous le regard de la créatrice.

Ce personnage sera éphémère. L’histoire d’une soirée. Cette temporalité vouée à se terminer est ce que Lorie aime. Un renouvellement constant, une quête d’imaginaire et de créativité sans fin. Puis, lorsque le personnage s’anime durant un événement, les visages s’illuminent tant d’émerveillement que de curiosité, puisqu’ils se laissent transporter ailleurs, dans une réalité d’un soir. Ces personnages doublés du talent des modèles arrivent au même résultat qu’une peinture sur canevas : susciter une émotion qui laisse une trace indélébile.

Elle se trouve choyée puisque vu sa notoriété dans le milieu du maquillage artistique, ses clients font très souvent confiance à ses talents et lui donnent carte blanche. Pas seulement ses talents de maquilleuse, puisqu’elle crée tout de A à Z : les perruques, les accessoires, les vêtements… tout! Elle mentionne avoir débuté la couture avant le maquillage, bien qu’elle excelle à tous les niveaux.

Ce qui est intéressant du bodypainting de Lorie, c’est qu’il ne comporte pratiquement pas de nudité; du moins pas de nudité futile. Selon elle, le contexte de nudité n’est pas un incontournable. De plus, certaines personnes ne se sentent pas rassurés lorsqu’ils sont confrontés à un corps nu hors contexte ce qui brime le voyage qu’elle souhaite faire vivre aux gens à l’aide de ses êtres fantastiques.

Lorie Hamel est définitivement une jeune femme hors du commun possédant le pouvoir de ranimer l’émerveillement, même chez les plus grands. Du grand art!

Son site

Ses honneurs

signées lorie hamel

image image image image image image image image
cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail