Indissociables

gebe
Photo : Josée Houle
8 décembre 2019

Indissociables

gebe
Photo : Josée Houle
8 décembre 2019

CAROLYN LACASSE & MARC-ANDRÉ RIOPEL

Indissociables

Rédaction : C. Fortier
Photo : Josée Houle
Concept : Carolyn Lacasse | Édition : M-A Riopel
Partager sur Facebook:

MONTRÉAL | DÉCEMBRE 2019

Le coup de foudre entre Carolyn Lacasse et Marc-André Riopel a été, il y a un an, tout autant amoureux que créatif et professionnel. Désormais, le couple-duo met ses talents au service de la photographie. Il en ressort des images époustouflantes, toutes plus étonnantes les unes que les autres.

«Nous nous sommes rendu compte que combiner nos talents respectifs ça pouvait être très intéressant et ça pouvait même nous permettre d’aller encore plus loin, souligne Carolyn. Depuis ce temps, nous n’avons jamais arrêté et c’est maintenant notre principale activité de couple!»

Marc-André, qui travaille dans le monde de l’affichage, a commencé la photo il y a quatre ans et au fil du temps, ce passe-temps est devenu de plus en plus présent dans sa vie. Il s’occupe principalement du côté technique du duo, tout en participant à la création du concept.

Pour sa part, Carolyn travaille comme secrétaire de direction dans une bibliothèque. Le reste du temps, elle le passe dans un monde complètement différent de son engagement professionnel. Modèle et styliste, elle s’occupe aussi du maquillage et de la coiffure, tout en développant le concept de chaque image.

Leur emploi respectif leur permet de se concentrer sur l’aspect créatif de leur projet. «Nous travaillons afin de pouvoir nous permettre de vivre notre passion, sans contraintes. Et même s’il ne s’agit que d’une passion, nous nous y impliquons de la même manière que s’il s’agissait de notre principale profession. Nous n’avons donc pas à nous soucier de chercher des contrats, nous n’avons qu’à nous concentrer à créer au maximum», explique Carolyn.

Malgré cela, ils sont ouverts aux possibilités que pourraient leur amener leurs créations. «J’ai toujours cru que dans la vie, si tu ne te sors pas de ta zone de confort et que tu n’oses pas, il ne se passera jamais rien. Nous avons la chance de vivre notre passion en toute liberté, sans contrainte financière, mais involontairement, il est certain que nous ouvrons des portes et nous sommes réceptifs à ces opportunités», soutient Marc-André.

Démarche artistique

Ce que le photographe aime plus particulièrement de ces projets est de pouvoir travailler avec des objets inusités ou dans des lieux auxquels tous n’ont pas accès. Dans le cadre de son travail, il a la chance de pouvoir en côtoyer. Chaque fois que quelque chose attire son regard, il le prend en photo et l’envoie à Carolyn afin de lui demander ce qu’ils pourraient en faire.

«Elle a toujours une idée qui émerge. Elle développe le concept et nous le peaufinons ensemble. Elle crée tout de A à Z, les vêtements, le maquillage, la coiffure et les accessoires. Une fois que c’est fait, je viens compléter le tout avec mes idées pour l’éclairage et la composition, puis nous exécutons la séance!»

Ils choisissent ensemble la photo qui semble représenter ce qu’ils voulaient, celle qui vient créer l’émotion. Parfois, elle va aussi dans un sens auquel ils n’avaient pas pensé. Par la suite, ils l’éditent jusqu’à totale satisfaction et ils savourent la grande finale de tout ce travail : la publication. «C’est toujours un plaisir de voir nos photos publiées dans les magazines, ou du moins, diffusées sur les médias sociaux», raconte Marc-André.

Un partage créatif

Depuis le début de leur «alliance», Carolyn et Marc-André ont développé environ 70 concepts et publié une quarantaine d’entre eux. Chaque création est différente, mais un projet peut leur prendre en moyenne de 12 à 15 heures à compléter.

Leur objectif n’est pas de véhiculer un message, même s’ils l’ont déjà fait à certaines occasions, mais plutôt que leurs photographies évoquent une émotion ou une histoire personnelle à chacun. Parfois, le but est tout simplement de créer une belle image, d’une esthétique particulière, qui ne peut pas être créée avec un iPhone. Ils cherchent constamment à se dépasser pour que leur projet évolue, autant du côté professionnel qu’artistique. Ils sont heureux de la chance qu’ils ont de pouvoir partager cette grande complicité artistique.

«Nous faisons exception à ce qui est habituel dans ce milieu, affirme Carolyn. Il est plutôt rare de voir un modèle s’impliquer dans le processus de A à Z. C’est plutôt hors normes. Souvent, les gens vont avoir tendance à donner tout le crédit au photographe et à croire que le modèle n’est là que pour poser. De notre côté, nous faisons vraiment un immense partage de création, de travail, de recherche et d’implication.»

Suivre le duo via les comptes Instagram de Carolyn et Marc-André

signées lacasse & riopel

image image image image
cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail