Pour donner une voix aux auteurs

gebe
Photo : Stéphanie Carette
20 mars 2018

Pour donner une voix aux auteurs

gebe
Photo : Stéphanie Carette
20 mars 2018

LA DRAIGLAáN

Pour donner une voix aux auteurs

Rédaction : C. Fortier
Photo : Stéphanie Carette
Partager sur Facebook:

 

SAINT-FERDINAND | MARS 2018

Aux Éditions La Draiglaán, l’adage veut que l’auteur soit maître en son royaume. Créée par Sonia Nolet, alias Delfiane, et son conjoint Philippe Boite, cette maison d’édition basée à Saint-Ferdinand a comme objectif de tout mettre en œuvre pour que ses écrivains se sentent appuyés et qu’ils publient le meilleur livre possible.

« Notre particularité est que nous nous occupons beaucoup de nos auteurs, raconte M. Boite. Nous accordons de l’importance à leur avis sur la correction du livre et nous ne leur imposons rien. Nous ne les traitons pas juste comme des clients, mais comme des partenaires à qui nous offrons la possibilité de publier un bon récit. »

La maison d’édition a vu le jour en février 2013 afin que Delfiane puisse s’autopublier à la suite de mauvaises expériences auprès d’une société française. « On lui imposait beaucoup de choses comme la page couverture et plusieurs corrections. Elle devait tout le temps se battre. Ici, nous suggérons toujours les corrections, nous ne les imposons jamais. C’est l’auteur qui décide. Nous voulons qu’il se sente d’égal à égal avec l’éditeur. »

Au départ, le couple désirait tout simplement publier des romans fantastiques, puis Sonia a reçu une demande pour faire une autobiographie du chanteur Marc Hamilton et c’est vraiment ce livre, paru en novembre 2013, qui les a poussés à développer la maison d’édition.

« Nous avons ensuite eu d’autres demandes pour publier des biographies, donc ce type de publication est devenu l’un de nos deux principaux avec le fantastique. Nous avons aussi quelques romans contemporains. Nous n’avons pas de thème figé, tout ce qui nous intéresse, nous le publions », précise M. Boite.

Selon lui, pour qu’ils décident d’éditer le livre d’un auteur, son récit doit donner au lecteur l’envie de le dévorer du début jusqu’à la fin. « C’est souvent un très bon signe », dit-il en riant.

Sonia Nolet est habituellement celle qui prend en charge le manuscrit en premier. Parole de son conjoint, s’il ne passe pas cette première étape, il n’ira pas plus loin! « Après, ça dépend des manuscrits, certains nécessitent plus de travail que d’autres. Cela peut prendre entre trois et six mois avant que nous puissions le publier. Ma femme s’y connait en relecture et en correction. Moi, je suis plus orienté vers tout ce qui est gestion, informatique, mise en page, comptabilité, etc. »

Présentement, les Éditions La Draiglaán ont dans leur rang une dizaine d’auteurs. L’un des plus récents ajouts est celui de David-Alexandre Winter, un chanteur hollandais ayant obtenu beaucoup de succès en Europe dans les années 1970. Son autobiographie, parue simultanément en français et en anglais en octobre dernier, s’intitule L’Étoile du Berger. Il y a aussi Cynthia Sardou, fille du célèbre chanteur français Michel Sardou. Elle vit au Québec depuis quelques années et a déjà publié par le passé. Son prochain roman paraîtra aux Éditions La Draiglaán cette année.

Une nouvelle auteure vivant aux Îles de la Madeleine devrait également se joindre au groupe prochainement. « Nous voulons publier de plus en plus d’auteurs québécois pour que ceux ayant quelque chose à dire puissent le faire avec nous », soutient Philippe Boite.

Pour en apprendre davantage au sujet des Éditions La Draiglaán, il suffit de visiter leur site Web au https://ladraiglaan.com 

 

NOS AUTEURS

image image image
cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail